aller au contenu

Le Piémont Pyrénéen, la Voie d’Arles et le Camino Aragonés

Narbonne / Oloron-Sainte-Marie / Le col du Somport / Puente la Reina

Entre Méditerranée et Atlantique existe un chemin intime, loin des foules : le chemin du Piémont Pyrénéen par le GR 78. Il passe par les Corbières, le Planturel, le Couserans, le Comminges, la Bigorre et rejoint la voie d’Arles à Oloron-Sainte-Marie.

 Etapes et hébergements

Saint-Bertrand-de-Comminges, suspendu entre ciel et terre
Saint-Bertrand-de-Comminges, suspendu entre ciel et terre.

Là, j’ai emprunté, par la belle vallée d’Aspe, le GR 653 en direction du Col du Somport et la frontière Espagnole. Ce col à 1632 mètres d’altitude est le sommet le plus élevé de tous les chemins de Compostelle.

Puis ce sera la descente vers la sublime région de l’Aragon sur le Camino Aragonés - en six étapes - jusqu’à Puente-la-Reina. Ce chemin vaut par son spectacle naturel et par la ville de Jaca et le monastère de San Juan-de-la-Pena. A Puente, d’un seul coup, le pèlerin-randonneur est transporté sur le Camino francés où la foule des pèlerins créer un contraste saississant !

 Du 30 avril 2017 au 24 mai 2017, j’ai parcouru une distance de près de 600 km entre Narbonne (France) et Puente-la-Reina (Espagne) en 24 jours (voir ci-dessous les étapes et les hébergements de cette échappée).