aller au contenu

Projection du film « Compostelle par la voie d’Arles. Un chemin d’aventures »

ABM Nantes
Centre Socio Culturel du Soleil Levant
44 rue de la Blanche

44800 SAINT HERBLAIN

Ce second film sur les Chemins de Compostelle nous fait découvrir un chemin méconnu mais oh combien important de l’histoire compostelane. Vraisemblablement, le premier et seul chemin historique de Compostelle avec le camino norte et le camino francés.

https://www.youtube.com/watch?v=vuIwQsOAipw&rel=0

Histoire

Cette voie au départ de ARLES passe sur les terres de langue d’OC qui appartenaient aux comtes de Toulouse, d’où son autre nom : la Via Tolosana.

Voie de communication des Romains et chemin emprunté par les romieux en direction de Rome et les jacquets se rendant en Galice. Dans ces contrées, pendant des siècles une civilisation musulmane se développa.

Cette artère fut également le terreau d’échanges culturels et économiques mais aussi de guerres telles celles des Cathares ou Albigeois où les chrétiens s’entretuèrent. Nous aurons l’occasion d’entendre divers historiens rencontrés au gré de cette pérégrination.

Le chemin : le GR 653

Des chemins bien balisés empruntent le GR 653. Des paysages de toute beauté à partir du delta du Rhône et du Haut Languedoc bien escarpé. Le Lauragais, la Gascogne se découvrent avant les contreforts des Pyrénées.

Tout au long des sept départements traversés, il nous sera donné de découvrir Arles, Saint Gilles-du-Gard et son abbatiale, Montpellier, Saint Guilhem - le - Désert, Lodève, Castres, Toulouse et la cathédrale Saint Sernin, Auch et les cités méconnues telles Morlaas et Lescar autrefois puissantes. Puis l’Adour nous conduit à Oloron-Sainte-Marie, la tête de pont de la vallée d’Aspe pour ceux qui poursuivent vers le col du Somport.

Témoignages

Ce film nous fait vivre des témoignages du chemin où les pèlerins se dévoilent ; des locaux et hébergeurs nous content l’histoire d’antan… toujours présente. René SOULA, spécialiste du catharisme nous fait revivre le passé. Jean Claude BOURLES, écrivain breton de Compostelle relate la prodigieuse légende du saint Jacques matamore. Enfin, Yves BOCCOU nous donne une leçon de courage mais surtout d’espoir.

Le chœur Mouez Ar Jakez, le groupe vocal de l’Association bretonne des amis de Saint Jacques-de- Compostelle nous interprète ULTREIA, le chant des pèlerins. Un moment d’émotion assuré par ce groupe reconnu de chants du patrimoine musical jacquaire. Ensuite, il convient de poursuivre avec une description du camino norte et du camino françés et atteindre Santiago. Enfin, deux pèlerins Suisses se remémorent – à l’instar de beaucoup d’entre nous - leurs chemins et comptent bien repartir.

Stand

Les bénéfices de la vente de mon dernier ouvrage sont destinés à l’association INCR de Rennes : Réédition du second ouvrage sur le thème du camino francés. Mes échappées sur le Chemin de Compostelle. D’hier à aujourd’hui Saint Jean-Pied-de-Port à Saint Jacques-de-Compostelle. Prix : 18€.